Vous ne payez vos frais d’inscription qu’après avoir obtenu votre emploi

Au cours du programme, vous apprendrez les aptitudes qui garantiront un emploi. C’est une fois cet emploi obtenu que vous paierez les frais du programme. Les frais seront de 20% de votre salaire brut de la première année. Vous pourrez ainsi oeuvrer à titre de développeur indépendant (freelance) via notre agence de projets ou encore bénéficier de notre service de placement. Nos deux entités et les entreprises partenaires ne notre cercle élite vous ouvrent les portes de la Silicon Valley et d’autres marchés actifs aux Etats-Unis ainsi qu’en France.

Paul-Olivier est un jeune qui a montré un désir très tôt de prendre sa vie en mains et de s’offrir des perspectives d’avenir. Il a désormais besoin d’opportunités pour poursuivre sa montée en compétence, apprendre de collègues qui en ont vu et fait et cherchera à mesurer l’impact qu’il peut avoir sur des projets.

Paul-Olivier a trouvé 4 écoles chez CodeBoxx, il a appris à vivre avec les autres, il a appris les technologies qui lui permettront de développer des sites Web de qualité, il a appris à être quelqu’un sur qui on peut se fier et a déjà assimilé les bons réflexes à avoir lorsqu’un contribue au sein d’une équipe.

Suite à une réorientation de carrière, c’est avec un parcours professionnel varié que Valérie est entrée chez Codeboxx. Son travail acharné semaine après semaine lui permet de se tailler une place de choix parmi les participants de la cohorte. Valérie aimera travailler au sein d’une entreprise qui saura l’encadrer et lui permettre de prendre de l’expérience au sein d’une équipe de travail.

Valérie se considérait comme une analphabète de l’informatique, mais le programme Genesis a rapidement révélé chez elle un talent pour le développement Web et une capacité à assimiler de nouvelles notions rapidement.

L’histoire de Valérie est touchante et a permis à CodeBoxx de constater que son programme fonctionnait pour ceux qui ne cèdent pas à la panique.

CodeBoxx – Pour Valérie

 

CodeBoxx pour Valérie