Profiles

Ellen Carnaval Holtz: Utiliser CodeBoxx comme tremplin!

Dans le cadre de notre série d’articles sur nos diplômés, c’est au tour d’Ellen Carnaval Holtz, diplômée de la 3ème cohorte, de nous parler de son expérience. Ellen a une carrière extraordinaire et elle est l’exemple parfait de ce que CodeBoxx peut offrir à une communauté d’immigrants dont les diplômes, obtenus dans leur pays d’origine, ne sont pas reconnus par l’État du Québec. Voici son histoire.

Ellen Carnaval Holtz, 11 octobre 2019

CodeBoxx a été pour moi un grand changement dans la vie et dans la carrière. Après avoir obtenu mon diplôme en droit de l’Université Opet au Brésil et mon expérience de la justice brésilienne, je suis arrivée au Canada en mai 2017, sans savoir parler français et sans savoir que faire de ma vie professionnelle. Mon diplôme n’étant pas complètement reconnu ici, je devais retourner à l’école pour m’adapter aux règles d’ici.

Lorsque j’ai décidé de venir au Québec, j’étais ouvert à la possibilité de changer de carrière, car je voulais vivre l’expérience de la vie au Canada. Après avoir appris la langue et travaillé dans d’autres domaines, j’ai réalisé qu’il était temps de décider où aller et j’étais très indécis à l’époque.

Bien que j’aimais ma carrière avant, je ne voulais pas continuer ici. Les technologies ont toujours attiré mon attention, mais je ne pensais pas que c’était pour moi. J’étais plus attiré par le côté humain et je pensais que je ne retrouverais pas cet aspect dans le domaine de la technologie. Au début de 2019, j’ai vu un article sur CodeBoxx qui présentait son concept, mais aussi de nombreux témoignages de diplômés, ce qui a changé ma perception du domaine. J’ai décidé d’essayer de me lancer dans l’aventure.

Quelle expérience incroyable j’ai vécu! Ce n’était pas facile, c’était l’un des plus grands défis de ma vie! Premièrement, il y avait le sujet qui était nouveau pour moi, il y avait aussi la langue mais aussi la méthode d’apprentissage qui était nouvelle pour moi. Je mets beaucoup d’efforts, mais chaque once d’énergie investie en valait la peine.

J’ai eu la chance d’apprendre beaucoup et de découvrir que je peux faire beaucoup plus que ce que je pensais possible au début. Aujourd’hui, j’ai un travail de développeur et je suis super content du poste que j’ai obtenu à La Capitale Assurance, partenaire de CodeBoxx. Il y a toujours des défis à relever, mais j’ai la passion et la motivation pour continuer à apprendre chaque jour.

Merci à CodeBoxx!

Profiles

Jonathan Pagani: Trouver sa voie!

Dans le cadre de notre série d’articles sur nos finissants, c’est au tour de Jonathan Pagani, gradué de la 2ème cohorte, de nous parler de son expérience. Jonathan est le cas typique du jeune homme qui se laisse porter par le système d’éducation du primaire à l’université en ne sachant pas nécessairement s’il va y trouver les perspectives de carrière qui le motiveront. Chez CodeBoxx, il a trouvé sa voie! Il nous raconte son histoire!

Jonathan Pagani, 13 Septembre 2019

J’ai passé 4 ans à l’Université Laval dans divers domaines des sciences humaines comme relations industrielles, droit, relations internationales et communication. Lors de ma 1ère et dernière session en communication, j’ai entendu parler de CodeBoxx à la radio. C’est d’ailleurs à ce moment que j’ai réalisé que je voulais être programmeur. Lire la suite “Jonathan Pagani: Trouver sa voie!”

Profiles

Jabir Uredi Saidi: D’étudiant en psychologie à développeur!

Dans le cadre de notre série d’articles sur nos finissants, nous avons demandé à Jabir, gradué de la première cohorte et maintenant développeur chez CGI, de nous faire un bref portrait de son parcours jusqu’à présent. Voici donc l’histoire d’un autre jeune qui s’est trouvé une passion chez CodeBoxx et qui a devant lui, des perspectives d’avenir extraordinaires!

Jabir Uredi Saidi, 10 juillet 2019

Depuis mon jeune âge j’ai toujours aimé la technologie. En fait, j’ai toujours aimé m’en servir, mais jamais je n’avais pensé à en faire quelque chose. J’ai eu mon DEC en psychologie au Cégep de Sherbrooke et me suis vu être accepté au BAC en psychologie à l’Université Laval. Ça ne m’a pas pris bien longtemps avant de me rendre compte que ce n’était pas pour moi.

J’ai donc pris une année sabbatique, suivi d’une autre année à me questionner sur qu’est-ce que je voulais vraiment faire de ma vie. Je savais que les technologies m’intéressaient (du côté utilisateur), mais je ne voyais pas d’opportunités d’en faire une carrière. Entre autres à cause des « longues études » que je n’étais plus certain de vouloir entreprendre.

Quand j’ai entendu parlé de CodeBoxx, j’ai tout de suite cliqué! Un programme intensif de 16 semaines qui me garantissait un emploi dans le milieu des technologies. J’ai donc entrepris par moi-même des démarches pour étudier un peu le codage afin de valider mon intérêt. Je suis immédiatement tombé en amour avec le domaine.

Étant une personne plus de type « doer », dès le début de CodeBoxx, je sentais que j’avais mis le doigt sur quelque chose. Que je venais probablement de trouver ce que j’allais faire de ma vie et que j’allais m’y plaire. Ce fût effectivement le cas et j’ai donc amorcé ma carrière dans les technologies chez CGI depuis Janvier 2019.

Merci CodeBoxx!

Profiles

Séverine Delpit: PhD et finissante CodeBoxx !

Chez CodeBoxx, nous avons des diplômés de tous les horizons. Cette affirmation est aussi vraie pour l’expérience professionnelle que le niveau de scolarité ou encore l’âge. Plusieurs de nos articles jusqu’à présent vous ont étalé cette variété sous plusieurs aspects. Le parcours suivant est littéralement fascinant! Séverine, finissante de la 2ème cohorte, est détentrice de rien de moins qu’un doctorat! L’histoire de Séverine représente la valeur ajoutée que CodeBoxx peut apporter à un CV déjà très bien garni. En plus de tout ça, c’est une #FemmeEnTI supplémentaire, mission très importante pour CodeBoxx et sa directrice Nadya Fortier. Bonne lecture!

Séverine Delpit, 3o Octobre 2019

D’autant que je m’en souvienne, j’ai toujours aimé tout ce qui touche aux sciences et aux découvertes. Cela m’a amenée à entreprendre des études universitaires en géologie et par la suite à me spécialiser en volcanologie lors de la maîtrise et du doctorat. Malheureusement, la volcanologie est un domaine de recherche offrant très peu de débouchés et cela m’a contrainte à me réorienter malgré moi. Sans trop de convictions, je me suis tournée vers le milieu de l’administration, facilement accessible sans entamer de nouvelles études. Mais voilà, je ne me sentais pas à ma place, je n’étais pas assez stimulée et je ne m’épanouissais pas.

Parallèlement à mon travail, j’avais commencé à me former par moi-même en web design: lors de mes études universitaires, j’avais suivi des cours de programmation et j’aimais l’idée de m’y replonger. Je me suis donc retrouvée pendant quelques temps prise entre un travail que je faisais pour la stabilité de l’emploi, et une autre passion qui se développait et dans laquelle je retrouvais cet esprit d’analyse, de recherche et de résolution de problème. 

Mais à 36 ans, j’avais peur de recommencer encore tout à zéro, d’échouer, de me tromper. Je n’avais pas le courage de me jeter à l’eau, parce que je ne savais pas moi-même, à ce moment précis, ce que je voulais vraiment. Et puis j’ai entendu parler de CodeBoxx qui était exactement ce dont j’avais besoin pour franchir le cap: 4 mois de formation et un emploi assuré sur preuve de réussite du programme. 

CodeBoxx a été toute une aventure. Je ne pensais pas être capable de pouvoir suivre le rythme, d’ingurgiter autant d’information en si peu de temps, bref, je ne pensais même pas être capable de réussir le programme. Je suis même plusieurs fois passée par des phases de doutes, allant jusqu’à me demander si j’y avais ma place : mais j’ai tenue bon jusqu’au bout! 

CodeBoxx, c’est une grande famille, des coachs de qualité et un programme qui vous permet d’être opérationnel dès l’entrée sur le marché du travail. Pourquoi ? Parce que même si nous avons encore tout à apprendre et que parfois nous éprouvons des difficultées, on ne baisse pas les bras, on sait chercher l’information et l’inconnu ne nous fait pas peur. 

Aujourd’hui, je travaille comme analyste développeur à La Capitale et chaque semaine qui passe n’est rien d’autre qu’une autre semaine CodeBoxx. Je ne regrette pas mon choix d’avoir fait confiance à CodeBoxx qui m’a permis d’accéder à un travail stimulant et épanouissant : je suis enfin à ma place.